AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 15:43

    Lilith se plaisait assez bien à Las Vegas. Elle avait fait la connaissance de nombreuses personnes, mais une seule savait réellement qui elle était, ce cher Ashar. C'était sans doute l'une des seules personnes en qui elle avait une grande confiance. Sans doute était-ce dut à l'age avancé du vampire? Une autre personne en qui elle avait encore assez bien confiance n'était autre qu'un humain, un chasseur qui plus est, mais cela elle ne le savait pas encore. Adrien L. De Bertolis représentait pour elle un bon ami. Il ne savait pas qu'elle était vampire, et elle n'avait pas franchement l'intention de le lui dire dans les jours à venir. Pourquoi? Simplement parce qu'à cette heure-ci, les vampires restaient mal vu par la population humaine, et cela malgré le nombre de films et séries télé à l'eau de rose mettant en scène une humaine s’éprenant d'un vampire.

    Ce soir la, alors que le soleil venait à peine de sombrer de l'autre côté de l'horizon, la vampire sortie de sa cachette pour se balader. Elle parvint ainsi, flânant dans les ruelles, jusqu'à une rues commerçante où elle se mit à faire du lèche vitrine. Elle aurait put séduire les vendeurs pour qu'ils lui offrent tout ce qu'elle désirait que les commerces comptait, mais elle ne le fit pas. Cela ne l'amusait plus pour l'instant. Au contraire, elle préférait se faire un peu plus discrète, ne pas paraitre trop puissante auprès des autres vampires, évitant ainsi qu'on ne se pose des questions sur son véritable âge et sur tout ce qui la concernait. Elle n'avait pas envie que l'on sache que son père n'avait jamais été tué durant son existence de vampire. Elle ne voulait pas que lui ou l'une de ses mères ne deviennent une nouvelle proie de cette génération de chasseur. Certes, ils n'auraient pas put faire grand chose contre le comte, mais cela était particulièrement énervant de devoir sans cesse les repousser, c'était........ lassant.

    Alors qu'elle rêvassait, elle ne se doutait pas qu'une personne qu'elle connaissait se rapprochait d'elle à cet instant.

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 19:53

Ce soir, ni chasse au vampire, ni soirée à se droguer, ni nuit à flâner devant la télé. Hormis toutes ces occupations qui lui prenait un certain, l'avouait-il, il y avait une autre activité dans laquelle il s'y plaisait : La bonne cuite. Adrien était ivre ou défoncé le trois quart du temps. Ça expliquait notamment sa nonchalance et son attitude amorphe face à toutes les situations. C'était aussi ça qui lui donnait le courage de réaliser les exploits les plus fous sans être gêné par un taux d'adrénaline excessif. En voyant que son frigo était vide - comme la plupart des jeudi, d'ailleurs - il décida de récupérer son porte-monnaie et d'aller trainer dans tous les bars de Las Vegas et de sombrer dans un coma éthylique pour terminer la nuit en beauté. En sortant récupérer son manteau de cuir - effet chasseur type Van Helsing garantie - et son chapeau, il lança sa main à la recherche de son porte monnaie et de ses clés. Il laissa son portable sur la table, n'ayant aucune envie d'être dérangé - et il savait qu'une fois dans les vapes, il se rendrait compte de la solitude de son existence en voyant combien personne n'avait le courage de l'appeler. Il n'aimait pas particulièrement sangloter comme un alcoolique devant une dizaine de personnes. Il n'oublia pas son pieu, son colt et son poignard, comme de juste. Même bourré, Adrien avait cette faculté d'être toujours d'attaque pour courir derrière un démon aux dents un peu trop longues.

En sortant, il s'était arrêté dans un bar où il avait prit plusieurs verres de whisky. Sans doute aurait-il continué sur sa lancé si un groupe de malabars pleins de mauvaises intentions ne seraient pas venus le déranger. Ils avaient sûrement pensés qu'il se laisserait voler quelques billets ... Adrien ne réagissait pas à leurs provocations et continuait à siroter son verre. L'un d'eux, croyant sûrement qu'Adrien cachait sa peur dans cette désinvolture qui lui était propre, se permit d'arracher le verre d'alcool du chasseur et de le casser par terre. Adrien ne bougea pas. Ses nerfs ne semblaient pas êtes atteintes, bien que son calme olympique n'était qu'une couverture à son exaspération. Mais tout ce qu'il voulait, c'était boire tranquillement. Alors il ne faisait rien. Il se leva le plus tranquillement du monde et se dirigea vers la sortie. L'un des loubards lui bloqua le passage. Personne n'osait défendre le chasseur qui cachait son visage sous son chapeau. Puis, l'un de ses agresseurs pensa amusant de piquer le chapeau d'Adrien. Il le regretta amèrement. En trois mouvements, ce dernier envoya le voleur au tapis. Les autres accoururent, armes à la main. Quelques cabrioles et tours de passe passe permirent à Adrien de s'en sortir sans trop de dégâts. Il prit quelques coups. Il sentait une douleur lancinante à l'arcade sourcilière. En amenant sa main, il put constater qu'il saigner. Les chiens ... Adrien enjamba le corps encore tremblotant et plaintif d'un des loubards et sortie du bars, cigarette à la bouche. Le barman avait déjà appelé la police.

Le soleil venait enfin de se coucher. Adrien était trop sobre pour rentrer de suite. Malheureusement sa soirée avait été gâché. Seulement, en se promenant et laissant dériver ses pas vers des ruelles qu'il ne reconnaissait pas sous la lueurs de la lune, il aperçut au loin une silhouette familière. Il s'en approcha et reconnut Lilith. Un drôle de nom je vous l'accorde et croyant comme l'était Adrien, je vous assure que ça n'a pas aidé à leur relation. Mais finalement, il l'appréciait. Elle savait s'amuser tout en respectant son silence. Elle savait aussi se taire quand il le fallait et il avait finit même par apprécier sa compagnie. Peut-être sauvera-t-elle sa soirée, qui sait ? Il tira une dernière bouffé de sa clope avant de la jeter par terre. S'assurant d'écraser le mégot, il s'approcha doucement de la jeune femme qui ignorait tout des activités de l'Italien. Et il valait mieux que ça reste ainsi. Il se frotta les épaules, une volute vaporeuse et blanche sortie de sa bouche. Il se mit à son niveau et regarda en sa compagnie les robes que semblait admirer Lilith, d'un air songeur. Adrien pensait qu'elle s'imaginer la mettre lors de soirée mondaine. Il l'imaginait bien. Lilith avait cette prestance disparut qu'on ne trouvait que chez les femmes de récit médiévaux où se mêlaient amour courtois et galanterie chevaleresque.

J'aime bien la rose. Elle t'irais bien au teint. lança-t-il pour lancer une conversation qui n'allait sûrement pas l'intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 20:23

    Lilith sentit l'odeur familière se rapprocher. Il ne lui fallut que quelques secondes pour reconnaitre Adrien. Elle le vit alors apparaitre dans le reflet de la vitrine avant de se retourner vers lui. Il tenta de lancer une conversation et elle savait combien c'était parfois difficile de lui arracher tant de mots.
    La robe rose? Non, c'était loin d'être sa couleur favorite. Quoique ce rose un peu pâle passait encore. Penchant légèrement la tête sur le côté, comme si ça allait l'aider à mieux visualiser la chose, elle finit par esquisser un petit sourire.


    - Ca peut encore aller.

    L'observant, elle remarqua qu'il était blessé à l'arcade sourcilière. Elle n'avait pas sentit le sang? Oui, et cela lui arrivait souvent dans cette ville où se mêlaient trop d'odeurs différentes. Du sang, on en trouvait à profusion ici, sur le trottoir comme dans les ruelles sombres.
    Affichant un air grave, elle le questionna alors.


    - Comment t'es-tu fais cela?

    La question aurait plutôt été "qui t'as fais cela?". Une chose était sur, il ne s'agissait pas d'un vampire pour une bonne raison. Un vampire ne l'aurait pas laissé partir après avoir sentit son sang, à moins d'être particulièrement âgé, comme elle. S'il était parvenu à mettre un vampire à terre, il serrait arrivé ici non pas avec une seule égratignure mais avec de nombreuses lacérations. Les vampires de nos jours ne savent plus faire du bon boulot clair et net!...

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 20:46

La remarque d'Adrien semblait laisser Lilith indifférente qui finit par lancer une réplique désintéressé, comme si elle se sentait obligé de répondre. Les lèvres d'Adrien s'incurvèrent dans un sourire imperceptible et l'air détaché. Certes, oui, il était tout à fait inutile de parler de ce qui désintéressait personne. Adrien avait presque perdu l'habitude de converser avec des gens de manière normal et la jeune femme le savait. Elle avait put voir le pire d'Adrien et ce dernier pensa alors qu'il était inutile de faire des efforts vains. C'est simplement que ... Lilith semblait être la seule à apprécier le chasseur qui pensait quelque fois qu'elle se forçait à rester avec lui. Peut-être par pitié ou par intérêt. Et puisqu'elle n'ennuyait pas Adrien comme la plupart des femmes, presque toutes aussi bavardes les unes que les autres, il pensait que faire l'effort de lancer la conversation - et annoncer sa présence soit dit en passant - était ... Bien ?

Son amie se retourna et planta son regard de métal sur sa blessure. Il l'avait oublié. L'un de ses adversaire l'avait surprit par derrière et en se retournant, il réussit à blesser le chasseur. Mais finalement, il y avait eut plus de peur que de mal. Adrien ne voulait pas que Lilith s'inquiète pour lui. Ou qu'elle croit qu'il soit un homme violent. Ou plutôt qu'elle sache qu'il soit violent. Ceux qui le connaissait en surface pensait que l'homme était imperturbable et que son flegme traduisait un certain pacifisme. Et les gens sont rassurés face au pacifisme. Et dire qu'à une époque lointaine, les femmes ne demandait que ça. Un homme, un vrai, qui sache se battre et défendre ses intérêts et ceux de la belle. Aujourd'hui, on louait la beauté des homos et la gentillesse de ces lopettes. Oui, Adrien était homophobe sur les bords. Comme beaucoup d'extrémistes dans son genre d'ailleurs. le chasseur haussa les épaules et leva les yeux en l'air. Il lança presque naturellement le premier mensonge qui lui vint en tête, avec un calme effroyable.

C'est rien. J'ai trébuché dans les escaliers tout à l'heure. soupira-t-il.

Il regarda à droit, à gauche. Il n'y avait personne. Non que sa nature soit d'un naturel inquiet et nerveux mais une belle femme en cette heure de la nuit, en plein Las Vegas et seule qui plus est. Adrien allait repartir après s'être assuré que Lilith allait bien mais ... Il ne comptait pas la laisser seule ici. Il tendit son bras à la demoiselle, l'invitant à le prendre bras dessus bras dessous à marcher dans les rues commerçantes. Un sourire mutin illumina son visage creux et un regard l'incitait à accepter cette invitation silencieuse.

Puisqu'on y est ... expliqua-t-il sans grandes conviction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 20:58

    Juste trébucher? Si ç'avait été quelqu'un d'autre, elle ne l'aurait sans doute pas cru. De toute façon, elle ne croyait personne! Persuadée que tout le monde ment? Oui, et c'était le cas après tout non? Tout le monde avait ses petits secrets, ne disait jamais la vérité aux autres, ou en de très rares occasions. Cette ville ne faisait as exception, bien au contraire! Ici c'était tout dans l'apparence, l’esbroufe. Un grand tour de passe passe, d'illusion. Personne ne savait qui était vraiment l'autre. Il n'était d'ailleurs pas rare de voir des femmes, qui se révélaient en fin de compte être des hommes... Ca changeait beaucoup la demoiselle de son train train familial en Transylvanie. Son père et ses mères n'étaient pas du genre à se cacher quoique ce soit. Comment l'auraient-ils put d'ailleurs?! Ils se connaissaient tous depuis assez longtemps que pour savoir parfaitement ce que l'autre disait réellement... D'ailleurs, Lilith soupçonnait son père d'avoir sut dès le départ qu'elle partirait en douce. Il aurait put facilement la retenir après tout. Il était bien plus agile et rapide qu'elle, mais il n'avait rien fait.

    Mais revenons en aux faits. Adrien était l'une des personnes qu'elle croyait. D'ailleurs, elle ne voyait pas pourquoi il lui mentirait sur quelque chose d'aussi commun qu'une blessure! Elle afficha alors un air beaucoup moins grave, lui montrant par la qu'elle le croyait.

    L'homme lui tendit alors son bras auquel elle finit par s'accrocher. Il devait penser qu'une demoiselle comme elle ne devrait pas trainer de nuit dans Las Vegas, seule qui plus est! Il était loin de se douter que la menace ne venait pas des autres... Un coup de mains et elle leur faisait le coup du lapin avec une facilité déconcertante! Derrière son visage doux pouvait parfois se cacher une bête féroce! Un trait qu'elle tenait de ses parents...

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 25 Sep - 21:19

Lilith accepta de prendre son bras. Il sentit alors sans main glacée - en pleine nuit d'hivers, c'était tout à fait normal - s'enrouler autour de son bras et il ne put réprimer une certaine attraction envers la jeune femme. Ensemble, ils déambulèrent dans les rues, comme un vieux couple qui découvre la ville sons les lumières exaltantes des enseignes de boutiques en tout genre. Quelques magasins fermaient déjà. D'autres venaient d'ouvrir. Adrien profita de la fraicheur pour serrer un peu plus près de lui Lilith qui avait une peau aussi douce que froide. Il enleva une manche de son manteau et mit son bras sur son épaule, lui offrant sa veste comme une couverture de fortune. Sans un mot, ils marchèrent doucement. Il sentait parfois Lilith s'arrêter devant une vitrine et Adrien consentait à stopper la marche pour la laisser admirer les offres marchandes. Rien ne semblait l'intéresser mais cela n'empêchait pas sa curiosité l'obliger à regarder à son tour les objets proposés.

Puis, au loin, une musique. Quelque chose d'entrainant. Ce n'était pas une discothèque ou une boite de nuit. Non, c'était plus ... Plus lent. Le genre de musique qu'on ne retrouve que dans des Juke-box. Le son se faisait de plus en plus fort à mesure que leur pas les entrainait au plus profond de la nuit. Arrivé tout proche, il se rendit compte qu'il s'agissait un sorte de bar-restaurant. Le même genre de bar un peu jazzy dans lesquelles se retrouvent tous les bons amis atour d'une table, cartes et main et clope au bec. La musique l'attirait. Irrémédiablement. Et une lueur de vie vint allumé un feu embrasé dans son regard pourtant si vide. Il baissa la tête vers Lilith, comme pour la supplier de lui accorder cette soirée dans ce restaurant.

Je t'invite ?

Il espérait et savait que Lilith avait elle aussi cette flamme intérieur qui allumait un foyer en chaque personne. Adrien avait un peu d'argent pour un repas. Il en avait plus pour plusieurs verres et plus de danses. Les néons du bars affichait "Meetfriend's" et était illuminait de vert, de jaune et de rouge. le second "e" clignotait à peine et semblait un peu fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Mar 27 Sep - 16:04

    Il ne faisait pas particulièrement chaud ce soir, mais cela ne choqua pas la vampire qui, de par sa nature, ne ressentait pas le froid. N'était-elle pas comme qui dirait déjà morte? Cela dit, elle avait la peau particulièrement froide, dut également principalement à sa nature de vampire, mais également parce qu'il n'y avait rien dans les alentours pour la réchauffer.

    Cela la fit sourire lorsque l'humain se décida à lui céder un bout de sa veste, pensant surement que ça allait changer quelque chose. L'air de rien, cela les forçait également à se rapprocher sous cette couverture de fortune.
    La demoiselle s'arrêtait de temps en temps, histoire d'admirer l'une ou l'autre vitrine exposant divers articles. Las Vegas était une ville de luxe, cela se confirmait à la vision des prix exorbitants pour de simples affaires dont on n'avait pas forcément besoin à première vu. La boutique qui la fit sourire, d'un air amusé, fut une de location de robes de mariées pour une durée d'une ou deux heures tout au plus. Oui, n'oublions pas la célèbre chapelle de Las Vegas destinée aux mariages exprès qui en général ne durent pas particulièrement longtemps.

    Une musique un peu plus loin lui parvint aux oreilles. Adrien sembla l'avoir aussi entendu car il se dirigeait déjà dans sa direction, obligeant en quelque sorte Lilith à en faire de même. Ils arrivèrent alors face à un bar-restaurant. Le mortel lui proposa alors de l'inviter. Elle acquiesça d'un signe de tête.


    - Alors-y!

    Elle l'entraina alors à l'intérieur.

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Jeu 6 Oct - 16:29

Les sons qui sortaient du bar semblaient appeler Adrien qui fixait l'air rêveur les lumières du néon aux couleurs chaudes. Il sentit soudain Lilith se détacher de ses bras et tirer sa main vers elle d'un pas dansant. Elle l'entrainait, enthousiaste à l'intérieur et Adrien répondit à sa joie d'un sourire attendrit. Il se laissa trainer à l'intérieur. Ils passèrent le seuil et le chasseur constata qu'il n'était pas le seul à trouver que la beauté de Lilith était incroyable. Le regard des hommes s'embrasèrent de désir et ceux des femmes, de jalousie. Adrien remit son blouson de cuir et passa sa main autour des hanches de la jeune femme, voulant faire comprendre ainsi qu'il ne laisserait aucun opportun gâcher leur soirée. Il envoya des regards menaçant aux derniers petits malins qui continuaient à dévisager son invitée et entraina celle-ci près d'une table. Dans ce bar, on trouvait de tout. Des maigres, des gros, des grands, des petits, des beaux et des moches. Il y avait des noirs, en minorité, des latino, légèrement plus nombreux et des femmes aux gorges rebondis et aux cuisses découvertes, les jambes à l'air, les hanches enserré de ceintures faisant office de jupes. Adrien, un sourire ironique aux lèvres, s'amusa à jouer les gentlemen, se permettant de déshabiller Lilith de sa veste et tirant sa chaise, ne manquant pas d'imiter une grossière révérence.

Permettez ? murmura-t-il d'un ton presque mielleux et arrogant.

Dans son rôle de galant homme, il attendit que la dame s'assoie pour l'imiter et tirer sa chaise à son tour. Il lança un regard à droite, remarquant que l'homme à la moustache frisée et accompagné de sa copine, sûrement, les regardait avec insistance. Sa compagne, visiblement énervé lui jeta sa serviette et s'en alla, furieuse. Adrien jugea qu'il était inutile de continuer à fixer ledit homme. Il n'avat pas entendu. Au fond, un groupe de musique jouait des airs de slows et des couples s'étaient entassés sur la piste de danse, balançant au rythme de la musique. Les robes flottaient, les mains glissaient, les regards s'échangeaient. Un serveur arriva et demanda ce qu'ils commandaient. Adrien regarda successivement l'homme, Lilith, l'homme.

Je prendrais comme la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Jeu 6 Oct - 16:47

    En pénétrant dans le batiment, les regards se posèrent sur eux. Lilith savait pertinemment pourquoi. Elle avait toujours attiré l'attention sur elle, inconsciemment. Voila ce qui arrive lorsque votre père est un puissant vampire... Vous héritez de son côté attractif qui agit non seulement sur les simples mortels, mais également sur les autres vampires. Pas étonnant donc que tant de monde les dévisageaient déjà. Elle jeta d'ailleurs un regard noir aux femmes présentes, histoire de leur faire comprendre qu'il valait mieux qu'elles les laisse tranquille. Disons que son côté prédateur avait aussi son effet car déjà, elles préféraient détourner le regard.

    Adrien invita Lilith a s'assoir, ce qu'elle fit. Elle appréciait ce genre d'homme, galant. Cela devenait fort rare de nos jours, c'était une espèce en voie d'extinction, si pas déjà éteinte comme le sont les Dodos.
    Il dit alors au serveur qu'il prendrait comme elle. Heu..... que pourrait-elle bien prendre? Elle allait pas commander du sang B positif dans un bar tout ce qu'il y a de plus humain...... Tiens, du sang! ça lui parut une bonne idée.


    - Ce serra donc deux Bloody Mary.

    Un beau sourire et le serveur s'en alla directement au comptoir! Il lui aurait été extremement facile également de se faire payer sa boisson par n'importe qui dans cette pièce, mais elle avait envie de paraitre "normale", ne pas trop user de son charme pour l'instant. Elle était accompagnée après tout, et ça ne se faisait pas d'accepter un verre d'une autre personne!
    Lorsque leurs verres arrivèrent, elle le sirota légèrement, observant Adrien. Même s'il s'agissait d'un humain, elle se sentait bien avec lui, presque en protection. En réalité, elle était bien capable de se défendre sans lui, voir peut-être plus capable sans qu'avec lui, il pourrait trop facilement la ralentir...

    Soudain, une chanson qu'elle appréciait passa. Esquissant un sourire, elle fixa Adrien.


    - J'adore ce passage. On danse?

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Ven 7 Oct - 21:29

Lilith commanda un cocktail à base de vodka et de jus de tomate. Pas le genre de boisson à faire entrer Adrien en état d'ébriété mais le but ce soir n'était pas là. D'ailleurs, l'Italien se demanda quelques secondes quel était le but, justement. Il était là, à attendre une boisson, fixant dans les yeux une jeune femme qu'il ne connaissait à peine et dont il se sentait se perdre dans le regard de glace, entouré d'une musique de mauvais gout mais incroyablement attirante ... Oui, pourquoi était-il là, déjà ? Il n'avait pas envie de tomber raide mort sous la table. Il ne voulait spécialement terminer la soirée dans un lit. Il se jugeait idiot de rester là à ne rien faire et pourtant ... Il restait. Il regardait toujours Lilith. Son visage anguleux, blanche comme neige, presque pâle, ses cheveux noirs, lui tombant jusqu'aux épaule comme une cascade,... Adrien perdit le fil de ses pensées lorsque le serveur revint, deux verres contenant un liquide rouge lumineux dans les mains. Il les déposa avec délicatesse sur la table et le chasseur de permit de siroter son verre tranquillement.

Les musiques s'enchainaient et Adrien e s'ennuyait toujours pas. Son verre finit pat être à moitié vide et les têtes autour d'eux avaient changés. Quelques minutes pourtant étaient passés et les musiciens crachaient toujours leur répertoires de musiques niaises, ennuyantes. Rien à voir avec celles qui l'avaient attirés ici. S'il n'était pas seul, il serait partie. Et il faillit décider de se lever lorsque Lilith réagit au changement de valse. Un nouveau slow. Encore. Adrien soupira. Puis, il entendit de la voix de la jeune femme, l'inviter à danser. Sur cette musique ? Étonné, le chasseur eut quelques secondes d'hésitation, se demandant s'il ne rêvait pas. Non, s'il rêvait, il aurait déjà vu passé Poppy, son raton laveur gay arc-en-ciel aux étoiles bleues. Adrien finit par se décider. Il se leva, reculant sa chaise dans un son strident désagréable et tendit doucement sa main vers Lilith.

Bonne idée. Je te suis

Lorsqu'il sentit la main de sa partenaire toucher la sienne, que la même sensation de froid, de glace entra au contact de sa peau, il attrapa ses doigts fins et délicats qu'il sentait pourtant puissants et l'attira vers la piste de danse où il la prise par la hanche, n'hésitant pas un instant sur ses mouvements. Il passa ses doigts entre les siens et conduisit la lente valse, tournoyant soigneusement entre les couples. Adrien qui sentait la poitrine de Lilith tout contre lui, plantait son regard dans ceux de son interlocutrice. Il voulut donner un air moins romantique à cette soirée qu'il admettait tourner à la soirée aux chandelles. Ce qui ne lui plaisait pas des masses.

Rappelle-moi dans quoi tu travailles ... J'ai un trou de mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Ven 7 Oct - 21:52

    Certes, Lilith avait connu bien mieux comme musique depuis sa naissance. Il lui arrivait même parfois d'éprouver un peu de nostalgie lorsqu'elle apercevait un sosie d'Elvis Presley ou autre ici à Las Vegas. La musique de nos jours n'était plus ce qu'elle était. Maintenant, on ne cherchait qu'à faire de l'argent, du profit en veux-tu en voila, ce n'était plus l'art pour l'art et cela avait tendance à la chagriner, tout comme tous ces nouveaux romans que l'on trouvait, en particulier sur les vampires. Il était loin le roman de Bram Stoker, son défunt mari! C'était le seul à refléter avec plus ou moins d'exactitude ce qu'étaient vraiment ces créatures de la nuit, sans doute parce qu'il avait eut l'occasion de questionner de véritables vampires dont celui phare de son roman, Dracula en personne!

    La valse continua un moment, jusqu'à ce qu'Adrien la questionne sur son métier. Que pouvait-elle bien répondre à cela? Une idée traversa alors son esprit d'un très grande vitesse.


    - Je suis actrice.

    Elle était en effet actrice en quelque sorte. Elle jouait sans cesse un role auprès des humains, mais aussi et surtout des autres vampires devant qui elle se faisait passer pour une vampire tout ce qu'il y a de plus banal. Aucun ne se doutait de qui elle était en réalité, et surtout de qui était son père... D'ailleurs, en parlant de lui, tous le croyaient mort pour de bon, comme l'avait décrit Bram Stoker dans son roman. Mais le fait était qu'il avait juste été fortement affaibli par l'attaque d'Harker et de Van Helsing. Il n'en était pas mort, s'était juste replié pour préserver sa famille et leur éviter ainsi de graves ennuis.

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Sam 8 Oct - 10:19

Actrice ... Ça, un métier ? Adrien n'aurait jamais pensé que Lilith faisait partie de cette population qui n'avait d'autres préoccupations que leur petits mondes. Adrien ne portait pas les acteurs dans son cœur. Non qu'il n'en eut rencontré beaucoup mais il avait déjà eut l'occasion de s'infiltrer dans ce milieu pour traquer un vampire avec son père et les gens qui y travaillaient étaient tous aussi méprisables les uns que les autres. Ils se pensaient supérieurs à cause de leur emploies que "leur prenait un temps fou", disaient-ils tous, sur un ton arrogant, presque méprisant. Alors que Lilith côtoie ce genre de personne ... Non, il ne pouvait pas le croire. Bien sûr, elle lui aurait dit comédienne ou tragédienne, peut-être n'aurait-il pas eu ce préjugé, ce jugement envers les personnes de ce milieu. Ceux qui travaillaient dans le théâtres étaient peut-être moins ... tête à claque. ils étaient chaleureux et acceptaient tout acteur qui se présentaient. Bien que dans certaines situations, la comparaison avec le domaine du 7eme art n'était pas aussi flagrante. Toujours en se balançant lentement, Adrien haussa les épaules.

Et tu aimes ça ?

Il aurait put demander dans quel film elle a joué, dans quels genre de rôles bien que pour Adrien, la jeune femme des temps médiévaux étaient le rôle qui allait le mieux à Lilith. C'était vrai que bien qu'elle avait une certaine modernité dans ses gestes et dans ses paroles, elle gardait un je-ne-sais-quoi de mystérieux, d'étrange, de loin et de magique. Et c'était non sans rappeler les fantaisies moyenâgeuses d'une époque oublié. A un moment, Adrien détacha ses mains du corps de sa partenaire et agrippa délicatement sa main pour la faire tournoyer sur elle-même et la reprendre dans ses bras. Bien que ses jambes étaient moulés dans ce jeans masculin, laissant imaginer les formes de la jeune femme, le chasseur regretta qu'elle ne portait pas de robe ou de jupe au moment où il la fit tourner. Entre deux pas de danses, il vérifia sa montre. Il était encore tôt, bien qu'il lui semblait être ici depuis quelques heures déjà. Bientôt minuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 9 Oct - 19:05

    Adrien ne semblait pas particulièrement enchanté par ce qu'elle lui révéla, si l'on puis appeler ça une révélation. Il ne semblait pas porter dans son coeur les acteurs, du moins c'est ce que Lilith en déduit. Il lui demanda d'ailleurs si elle aimait ça. Elle fit mine de réfléchir durant quelques secondes.

    - On est plutôt bien payé. Je ne joue pas dans les grands films à succès, mais ça ne m'intéresse pas de faire du cinéma pour de l'argent. Les acteurs des plus petits films sont plus sympa, ils ne se prennent pas trop la tête entre eux.

    Aller savoir où elle trouvait toutes ces idées... Que lui aurait-elle dit de toute façon? "J'ai été la muse d'un auteur célèbre il y a de cela des années." Oui bien sur, il l'aurait cru sans poser plus de question... Mieux valait inventer un mensonge, plausible après tout, que de risquer de dévoiler toute la vérité. Au pire, il irait sur internet pour retrouver sa filmographie et ne trouverait rien. Dans ce cas, elle lui expliquerais qu'elle a fait très peu de films à très bas succès, qui avaient fait des flop dès leur sortie et n'était donc plus reconnu nul part.

    Adrien la fit alors tourner, comme dans ces vieux films. Cela lui rappela, l'espace d'une seconde, quelques souvenirs. Des souvenirs, c'était pas ce qui manquait chez elle! Elle esquissa alors un sourire, continuant de danser. Elle retourna alors la question à Adrien.


    - Et toi, tu fais quoi dans la vie?

    Elle se rendait compte qu'elle ne le connaissait pas plus que cela non plus. Au même moment, la musique prit fin, elle l'incita alors à retourner à leurs places, loin du brouhaha.

_________________
"Moi je suis libre comme l'air On me désire je me sers
Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles
Je vis sans états d'âme et les dames m'envient
J'abuse de tous mes charmes et je désobéis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   Dim 13 Nov - 14:07

Adrien s'attendait bien à ce que Lilith pose, à son tour, la question. Pourtant, il fut soudain surprit et hésita un moment. Heureusement, ce fut à cet instant que la musique s'arrêta un court instant, permettant au chasseur d'inventer un mensonge. Tandis qu'il s'assit à sa place, il se demandait quel métier au monde obligeait un homme à posséder des armes, une grande connaissance du monde occulte, à être superstitieux et à travailler une nuit sur deux. Aucun, sûrement. Adrien aurait put dire la vérité, platement et froidement. C'était ce qu'il faisait lorsque quelqu'un s'intéressait de trop près à lui. Généralement, on le prenait pour un détraqué -ce qui n'était pas loin de la vérité- et on le laissait tranquille. Mais avec Lilith, surement sa seule ami dans ce bled, c'était différent. Il n'avait pas forcément envie de la faire fuir, et quand bien même elle ne fuit pas, elle aurait au moins le réflexe de survie de l'envoyer à l'hospice. Non ... Non et définitivement non. Il ne pouvait tout simplement pas dire la vérité. Il se racla la gorge et s'humidifia les lèvres.

Je voyage. Je fais un peu ma vie par-ci par là et trouve des petits jobs pour payer le strict minimum. En général, je reste pas deux années consécutive au même endroit.

Toujours avec calme, il but une gorgé de la liqueur qu'il avait laissé sur la table avant de se lever. Soudain, il se rendit compte que si lui pouvait lui mentir alors elle aussi. Non qu'il pensait que ses paroles précédente était un pur tissu de mensonge mais ... Il se demandait ce que faisait Lilith à Las Vegas. Il conclut qu'elle devait tourner un film, puisque qu'elle était actrice. Il était loin d'être curieux mais c'est vrai que sur l'instant, il se posait pas mal de question sur cette femme. Après tout, à part qu'elle devait venir d'une famille riche, qu'elle était actrice et qu'elle s'appelait Lilith ... Il ne savait pas grand chose. Et pourtant, il la considérait comme une proche. le problème étant que comme il l'avait dit, il ne resterait pas longtemps à Las Vegas et que s'il y avait bien une chose qu'il ne devait pas faire, c'était de s'attacher aux autres. Alors pourquoi continuait-il de se comporter comme Mr Tout-le-monde comme s'il avait quelque chose à prouver ? Cette idée lui fit presque froid dans le dos et l'attristait. Son regard finit par se perdre dans le vide et il termina d'une gorgé son verre. Inutile de rester plus longtemps ici. Il se faisait plus de mal qu'autre chose.

Adrien se releva d'un coup, prit son chapeau et mit sa veste avant de chercher quelques billets dans son porte feuille. Il déposa une somme plus que nécessaire et se retourna pour se diriger vers la sortie.

J'ai oublié que j'avais à faire ce soir. Garde la monnaie. Ça pourrait te servir pour appeler un taxi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de leche vitrine... [ADRIEN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lèche vitrine ... Ou pas !
» Lèche la vitrine [PV September]
» Adrien.
» vitrine pour figurines !
» Lèche-vitrine
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Dark :: 
♦ Las Vegas♦
 :: Le centre-ville :: Rues commerçantes
-