AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: 《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.   Sam 17 Sep - 9:42


... mais je sais reconnaître un trou du cul quand j'en vois un.





QUI EST-CE ?

Nom : Adrien Lucrezio De Bertolis.
Surnom : Il en a énormément. Trop même. Le premier : "Tonton". Un jeu de mot avec le diminutif de son second prénom. Zio qui signifie justement "l'oncle". Sinon, sa mère qui préfère la version originale de son prénom a pris l'habitude de l’appeler "Adriano". Puis, on trouve quelques fins sobriquets en rapport avec son mode de vie et son antipathie évidente pour tout ce qui peut être ou a été humain. Pour terminer, les autorités qui sont à la recherche d'un meurtrier paranoïaque (Adriano laisse très souvent une traînée de sang derrière lui) l'ont surnommé "le Traqueur". C'est aussi sous ce nom qu'il est connu chez nos amis les suceurs de sang.
Date de naissance : Un 12 Février.
Âge : Trente-neuf hivers.
Espèce : Humain.
Statut : Célibataire. Officieusement veuf.

Dis-nous comment tu es ?

Adrien n'est ni bavard, ni amusant, ni intéressant. On se lasse très vite de son attitude amorphe, introvertie et toujours décalé. Il ne montre jamais ses sentiments (s'il en a), ne dit que rarement ce qu'il pense et ne parle que lorsque c'est nécessaire. La drogue et la souffrance n'y sont pas pour rien dans cette histoire. L'insomnie et la cocaïne ont finis par cerner ses petits yeux en amande et par creuser son visage fin. Et c'est d'ailleurs dommage puisqu'Adrien a tendance à faire moins que son âge. Un beau gâchis. Mais l'Italien n'est pas non plus très coquet et son apparence physique semble négligés. Des vêtements aussi vieux que le monde, des cheveux en batailles qui auraient besoin d'un bon coup de ciseaux et sans oublié son fameux chapeau qu'il tient d'on ne sait trop où. Ce chapeau a d'ailleurs finit par devenir sa marque de fabrique.

Mais un chasseur reste un chasseur et Adrien est habitué aux situations extrême, à l'action et au danger de mort. Il lui arrive même d'en prendre plaisir. Parfois même se faisant passé pour suicidaire, idiot ou simplement fou. Il lui arrive de faire des choses hors de la logique, hors des convenances. Hors de la prudence. Nombre de fois qu'Adrien faillit mourir, simplement en tentant quelque chose de trop dangereux. Mais il semble que le latino n'ait peur de rien. Pourtant, il devrait. Il ne possède pas un gabarit de tueur, bien que son corps fin et élancé lui permet d'accomplir des souplesses incroyables et lui donne une agilité hors du commun. Rajoutez à cela son intelligence sournoise et sa capacité à flairer le démon et vous aurez un parfait chasseur de vampire.

Car des vampires, il en chasse et pas qu'un peu. Depuis qu'il a 17 ans, Adrien participe activement à la traque. Et bien malgré lui, des sentiments proche de la haine se sont formé dans son esprit en l'encontre de toute créature de la nuit. Il est devenu, par la force des choses, une machine à tuer, sans remord lorsqu'il s'agit de faire sortir le loup de sa tanière. Au point même qu'il est devenu infréquentable. Tout cela l'a rendu associable et insupportable. Il n'hésite d'ailleurs jamais à faire savoir quand il n'aime pas une personne - ce qui arrive très souvent. "Mais alors ... Que respecte-t-il ?" me demanderez-vous. Et bien, croyez le ou non, Adrien est fervent croyant et est très superstitieux. Il possède sur toujours quelques grigris censés le protéger de la magie et un chapelet au cou. Il respecte plus que de raison les gens qui ont le don de voir l'avenir ainsi que les hommes d'Eglise. Bien qu'Adrien possède un caractère difficile, il n'en reste pas moins humain et possède quelques qualités dont le courage, la ruse et la persévérance. Mais aussi des sentiments et émotions - qu'il n'écoute que trop rarement - et c'est bien pour arrêter de souffrir que l'Italien aux accents méditerranéens évite tant que possible les relations qui vont au delà d'un intérêt matériel ou physique.


Conte-nous ton histoire maintenant ....





Alors que la chaleur faisait miroiter le sol aride du désert et que les corbeaux formaient des cercles menaçants au dessus de leur proies, mortes depuis maintenant plusieurs jours, on pouvait apercevoir au loin une voiture. En s'approchant, on put entendre la voix de Louis Amstrong qui passait actuellement à la radio. Sur le bas côté, deux hommes qui semblaient discuter. Le plus grand et plus âgé des deux lança une pelle que l'autre attrapa de justesse.
Creuse, lui ordonna Adrien, avec un léger accent latino. Le petit homme lui obéis, non sans une fraction d'hésitation, se demandant si Adrien comptait vraiment lui faire creuser sa tombe ainsi au milieu du désert, à la façon des films américains. Visiblement, oui. Il planta donc la pelle dans le sol rocailleux du désert et se mit à creuser. Adrien tenait un revolver à la main et le menaçait depuis la voiture. Personne ne viendrait les déranger. Tout deux le savaient. Alors notre illustre inconnu jeta son outil dans un geste d'abandon, leva les mains en l'air et finit par dire qu'il lui donnerait toutes les informations qu'Adrien voudrait à propos de son maître. l'Italien fixa l'autre d'un oeil intéressé, un sourire de satisfaction aux lèvres.

Charlie,
Si tu lis ces lignes aujourd'hui, c'est que je suis mort. Tu dois être aujourd'hui assez mûre pour connaitre toute la vérité sur les étranges circonstances de ta naissance mais avant tout sur mon frère cadet mais aussi père biologique. Je suis certains que malgré les révélations qui suivront, tu resteras fidèle aux idéaux du Cercle et aux principes que je t'aie enseignés. Mais ces secrets t'ont trop longtemps été cachés et il est temps que la vérité prenne le pas sur le reste.

Ton père se nomme Adrien De Bertolis. Fils de Maria De Bertolis et d'André Philibin, Sicilien de naissance [une petite île italienne situé au nord de la Méditerranée. N'hésite pas à jeter un coup d'oeil sur une carte de l'Europe pour la situer.] et Français par notre père. Ton grand-père fut absent lorsque ta grand-père accoucha. Il et fut absent durant une bonne partie de notre éducation. Durant près de 15 ans, ce fut Maria qui nous éleva. Jusqu'à son triste décès. Ton père était encore un adolescent à cette époque. Moi, j'étais alors en France et préparait mes papiers pour partir à la recherche de notre père, fixé alors dans l'Ohio. Ce qui j'ignorais, c'était que lui aussi avait eut vent de la mort de notre mère et s'était déplacé jusqu'en Sicile pour revoir son fils qui avait oublié son visage. Moi aussi, je fut présent pour l'enterrement de ta grand-mère. Nous étions deux frères, accablés de chagrin par la disparition d'une mère, mais bienheureux de pouvoir contempler le visage d'un père. Nous étions si naïfs à l'époque ...
La police enquêta sur le meurtrier de notre mère, car meurtre il y avait eut. Mais l'enquête fut classé sans suit, faute de coupable. En Sicile, la mafia règne en maître et on l'accusa d'être à l'origine de la mort de notre mère. Notre père n'en croyait rien. Il nous éleva et prit l'éducation de ton père en main. Moi, je suis retournée en France, où j'y avais niché mes rêves et mes espoirs. Je n'aurais jamais crut un jour que ma seule famille serait mon pauvre neveux. Quant à la suite de ce récit, pardonne -moi s'il est imprécis ou incohérent. Je reprend les mots de ton grand-père ainsi que ceux de ton père, le jour où il est venu te confier à moi.

Adrien découvrit les activités de ton père. Pardonne-moi encore, car la suite est troublante, bien que le Cercle t'as formé de manière adéquate. Ton grand-père, comme on te l'as dit, faisait partie du Cercle de l'Inquisitoire. Il chassait démons, vampires, esprits et créatures du mal. Comme tu le sais aussi, il en fut banni à l'époque où, à l'assassina de ta mère, il rentra en Sicile pour s'occuper, tu l'as compris, du démons qui l'eût vidé de son fluide vital. Il fit alors la pire erreur de sa vie, lorsqu'il apprit à ton père, les rudiments de la Chasse et de l'Inquisition. Il lui apprit aussi à utiliser quelque magie démoniaque et le forma à devenir une véritable machine à tuer. A ce moment, moi, je vivais ma vie tranquille et j'ignorais que notre père avait emmener le tien jusqu'en Amérique. Je te le jure, si j'aurais sut, je l'aurais empêcher. Et tout cela ne serait pas arrivé.

Le Cercle me contacta. Ils souhaitaient mettre la main sur le traître qui avait désobéi la première loi, tu la connais : Ne jamais dévoiler le secret du Cercle à un non-initié. Or, n'étant né de père et de mère Inquisiteur ou Chasseur, nous étions des non-initié. Sache qu'à l'heure actuel, tu es le seul à ne pas posséder le sang pur dans tes veines. Il te faudra donc être prudent à présent car la protection que je t'offrais, Charlie, s'est éteint au même moment que moi.
Le Cercle m'a donc contacté en dernier recourt, étant l'être le plus proche d'André, après ton père, lui aussi introuvable. Ils me recueillirent, malgré leur aversion et firent de moi un Chasseur, tout comme ton grand-père. Ils me donnèrent alors l'unique mission de retrouver les membres de ma famille et de punir les traîtres. Tu me connais. Tu sais que contrairement aux apparences, je n'étais pas fait de ce bois-là. Mais en échange, il me donnaient toutes les informations concernant mon frère et mon père. C'est ainsi que je les retrouvai, trois ans plus tard, pour les reperdre ensuite. Durant ce temps, ton père rencontra un magicienne et en tomba amoureux. Il faut que tu saches que le jour où tu rencontreras ton père, tu le détesteras. Peu de personnes eurent la chance de posséder la patience de le supporter et encore moins le don de pouvoir l'intéresser. Cette sorcière avait réussit. Tu naquis ainsi. Et deux ans après, ton père me contacta, à ma grande surprise. Il me confia ton éducation, ne pouvant te faire vivre une vie de Chasseur. Quoi que t'en penses, Adrien t'as aimé et aujourd'hui encore, t'aimes. Il n'est pas homme à montrer ses sentiments, mais ne pense jamais que ton père ne t'aimes pas.

Je lui promit de veiller sur toi et de te protéger du Cercle qui avait eut vent de notre interlocution. Et il acceptèrent de te laisser en paix si je te faisais entrer dans le Cercle. Tu connais ma réponse puisqu'aujourd'hui, cette lettre se trouve entre tes mains. Je pu t'élever selon les principes même du Cercle qui continuait leur incessante traque. J'appris alors que notre père fut tué par un démon, lui-même terrassé par Adrien qui avait réussit à surpasser tous les Chasseurs du Cercle, ton grand-père comprit.

Aujourd'hui, je te lègue mes biens et mon savoir. Bien que je sais que tu apprécie Londres, il te faudra partir pour les USA si tu souhaites retrouver ton père avant le Cercle. Dans tous les cas, tu seras contraint de reprendre ce que j'ai laissé à ma mort. Tu es libre de penser ce que tu veux. A ma mort, je sais que ton père se dirigeait vers le Nevada. Je n'en ait pas informé le Cercle pour te laisser le choix. Tu peux prendre cette avance ou tu peux faire avancer la communauté.
Tu sais tout, à présent et il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance car ta vie sera bien plus rempli et difficile que tu ne le crois. J'espère que Dieu guide sa lumière sur tes pas, car ton passé et celui de ton père sont sombres et j'ai peur que les dédales ténébreux de sa vie ne te noie dans son Enfer.
Ton père, ton oncle, ton frère et ton ami, Stephan.


Adrien se lassa de la station de radio actuelle et se pencha légèrement pour atteindre la molette et la glisser jusqu'à arriver à un musique de Green Day. Il se mit à battre la masure sur son volant, se faisant, il fit crisser les pneus de sa décapotable rouge et laissa le vent fouetter son visage et emplir sa gorge de toute sa fraîcheur. Le crépuscule était tombé et il avait laissé son otage sur place, lui offrant tout de même un téléphone pour appeler du secours. Adrien s’intéressa soudain au petit crucifix qui pendait du rétroviseur, il l’attrapa, l'embrassa et, tout en conduisant à une vitesse folle, fit une petite prière. Il balança le chapelet sur le siège d'à côté et se concentra enfin sur la route.
Las Vegas, la ville la plus fiévreuse des Etat-Unis, accueillait le chasseur de toute sa chaleur. Démons, créatures de la nuit et monstres sanguinaires, fuyez si vous le pouvez. Quant aux fous et aux audacieux, le danger et la mort n'a jamais mieux porter de nom que celui du Traqueur.





Eh toi derrière ton écran ?





Je suis Lowel, mais tu peux m’appeler Lowel, mon chou. Certains déjà me connaissent sur divers forums. D'ailleurs ça fait un moment que je connais la bande de taré qui a fondé celui-là. Il n'y a pas grand-chose à dire sur moi. Je tiens à préciser que ma présence sera minime. Je ne peux rp qu'en week end mais je pourrais toujours venir prendre des nouvelles du forum en semaine. Quoi dire de plus ? ... Je possède un niveau potable et ça fait deux ou trois ans que je fait du rp. Voilà, voilà !
Spoiler:
 



ici, tu nous mettra un rp :

Spoiler:
 








Dernière édition par Adrien L. De Bertolis le Dim 25 Sep - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 25/01/2011

FONDATEUR .~. Adolescent pour toujours
MessageSujet: Re: 《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.   Sam 17 Sep - 16:39

Han un sociopathe psychopathe et vampiropathe ! Je vais m'amuser moi ! Allez je te valide ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/09/2011

MODO .~. Chasseur Sociopathe
MessageSujet: Re: 《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.   Sam 17 Sep - 16:50

Merci, mon chou. Moi aussi, j'ai hâte de te faire ta fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.   

Revenir en haut Aller en bas
 

《 Je ne suis pas pronctologue ... 》 Ϟ Adrien "Adriano" Lucrezio De Bertolis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Dark :: 
♦ Section Personnages ♦
 :: Auditoire :: Présentation validée :: Humains
-