AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 32
Localisation : Pas là où l'on l'attend

MessageSujet: Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)   Mer 26 Jan - 1:42


5h30

Kate ouvrit les yeux en sursaut... Encore cet affreux cauchemar... Toujours le même depuis qu'elle a commencer dans ce fichu lycée. Oh, certes elle a fait des rencontres sympa, mais cette impression qu'on l'observait depuis son arrivé, ou encore ses poils qui se hérissaient, commençaient à l'exaspérer au plus haut point...

5h45

Katelynn décida de sortir de son lit et de commencer à se préparer pour le lycée. Au moins, elle n'aurait pas a se presser et pourrait certainement disparaître avant que Caroline lui pose la moindre question et surtout ne lui propose de se rendre au lycée ensemble... C'était déjà suffisamment difficile d'avoir sa belle mère comme prof dans l'établissement, pas besoin en plus qu'elles arrivent ensemble.

6h

Il pleut aujourd'hui... Cette ville est vraiment des plus déprimante pour la demoiselle... Elle ne pensait qu'à une chose, la chaleur du soleil sur son visage... Brrr... un frisson la parcourt, elle avait froid bien qu'il fasse une chaleur des plus respectable dans la salle de bain où elle regarde son reflet dans le miroir... Elle allai devoir faire une séance ou deux d'UV afin de ne pas devenir aussi blanche qu'un cachet d'aspirine ... Kate alla se réfugier sous la douche chaude, histoire de chasser ses pensées maussades...

7h

Après une heure passer à se préparer et surtout à tenter de cacher les marques des cauchemars qui la perturbait depuis plusieurs nuits, Kate enfila une tenue qui lui remonterait le morale, elle en était persuadée... Bon d'accord la météo du jour ne se permettait pas de se promener en petit débardeur et short, mais elle avait d'autre solution qui s'offraient à elle et Katelynn comptait les exploiter... Ainsi elle enfila sa jupe préféré, d'une couleur rouge, lui arrivant juste au dessus du genou, et une chemise blanche sous laquelle elle avait mit un fin pull à col rouler noir... Ses bottes noirs iraient à merveille avec cette tenue...

7h15

Une fois habillée, maquillée et coiffée de ses traditionnelles couettes basses, l'adolescente descendit prendre son petit déjeuner. Elle croisa son demi-frère qui attendait la salle de bain avec patience et lui esquissa un sourire. Le jeune homme de 14 ans connaissait parfaitement l'état de morosité de sa sœur et fut surprit de voir qu'elle avait presque l'air joyeuse ce matin...

Une fois dans la cuisine, Kate se servit un bol de café et attrapa un toast qu'elle beurra délicatement. Elle engloutit le tout rapidement avant d'attraper une pomme et une orange et de sortir de la maison discrètement.

7h30

Notre blondinette est installée derrière le volant de sa porche noire et alluma son poste... La musique retentit aussi tôt... Linkin Park à plein tube dans l'habitacle, Kate démarra au moment ou Caroline sortait de la maison pour se diriger vers elle. Elle se contenta de lui faire un petit signe de la main en guise de salut et disparut dans la rue... Ouf, sauvée!

8h

Après une halte pour s'acheter un ou deux magazines Katelynn arriva au lycée. Elle se gara sur le parking et ignora les regards qui se posaient sur elle. Elle avait l'horrible impression d'être une bête curieuse... Oui, elle avait été capitaine des Cheerleaders de son ancien lycée, oui elle faisait également partie de l'équipe de volley et était une des filles les plus populaires... Cela ne faisait pas d'elle une curiosité non?????????

Coupant le contact, elle sortie de la voiture et regarda autour d'elle. Flûte pas de trace de James ou André... Cependant leurs voitures était là, ils ne devaient donc pas être loin.... Tout en rangeant les clés dans son sac, Katelynn se dirigea vers l'entrée du lycée, un léger sourire flottant sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2011
Localisation : Dans son Casino

JOUEUR .~. Vampire, patron de casino et chef du clan Stevenson
MessageSujet: Re: Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)   Mer 26 Jan - 3:17

Une nouvelle journée débutait pour la famille Stevenson. Lorsque son réveille sonna, Arthur donna un coup dessus pour l'éteindre et s'enfonça sa tête sous son oreiller. Il avait travailler tard sur une dissertation d'histoire qu'il avait totalement zappé. Fallait dire qu'entre les entraînements, les cours, ses sœurs et les filles, il avait pas mal de chose en tête et il était normal qu'il en oublie quelques une. Bon il aurait préféré oublier son rendez vous chez le dentiste, mais bon... Il ne choisissait pas se qu'il devait oublier... Enfin bref, ce matin là, il était donc fatigué et l'idée de faire sauter la première heure de cours n'était pas pour lui déplaire.

Malheureusement son projet fut avorté par le cris de ses adorables têtes à claques qui lui servaient de sœurs Bien qu'il adorait les jumelles, il y avait des moments où il mourrait d'envie d'être fils unique. Tout en grommelant, il se dégagea de sa couette et se leva. Il sortie de sa chambre en baillant à s'en décrocher la mâchoire, se dirigea vers la chambre des jumelles et entra sans prendre la peine de frapper, débarquant donc en caleçon, les cheveux en bataille et la tronche enfariner avant de déclarer, la voix casser par le sommeil:


Arthur: « Dites donc les filles vous voulez bien la mettre en sourdine! Il est à peine 7h! »

Christie: « Oh ca va hein! Et puis de toute manière c'est de la faute d'Ashley! Elle n'a qu'à utiliser ses affaires au lieu de me piquer les miennes. »

Arthur: « Je me moque bien de savoir le pourquoi du comment, je voudrais juste que vous arrêtiez d'hurler à travers toute la maison. »

Ashley: « Et puis si tu étais un peu moins égoïste, tu me prêterais tes affaires, j'aurais pas à crier pour que tu m'écoute. »

Christie: « Je suis pas obligée de toujours te prêter mes affaires... Je pourrais en avoir besoin. »

Arthur se plaça derrière Ashley et lui posa la main sur la bouche pour éviter qu'elle réplique et que les hurlements reprennent.

Arthur: « Mettez la en veilleuse ou je me sers de vos tête comme ballon de basket. »

Les jumelles partirent dans un éclat de rire et l'aîné Stevenson quitta la chambre pour se rendre dans la salle de bain. Il prit une douche rapide avant de rejoindre sa chambre et d'enfiler un jean délavé et un t-shirt blanc, tout se qu'il y a de plus basique. Une paire de basket noire et un sweat-shirt aux couleurs de son ancien lycée vinrent compléter sa tenue du jour. Après s'être coiffé dans un stylé décoiffé savamment orchestré, l'adolescent descendit à la cuisine pour prendre son petite déjeuner. Jetant un coup d'œil à sa montre, il lança à travers la maison:

« Avis à ceux que je dois amener au lycée! Tous le monde dans la voiture dans 15 minutes. Tout retardataire devra s'y rendre en bus ou à pieds! »

Arthur se servit un tasse de café, attrapa une crêpe que sa mère venait de faire et s'installa à la table après avoir déposé un baiser sur la joue de madame Stevenson. Il dévora son petit déjeuner, comme à l'ordinaire et attrapa son sac de cours ainsi que sa veste.

« Salut m'an. M'attendez pas pour dîner ce soir, je vais travailler avec un pote sur le prochain devoir de chimie. On avalera une pizza tout en potassant. »

déclara-t-il en l'embrassant une nouvelle fois sur la joue. Alors qu'il s'apprêtait à sortir il lança une nouvelle fois aux jumelles qui étaient toujours à l'étage:

« Dernier appel aux passagers du train à destination du lycée! »

Les deux jeunes filles descendirent l'escalier en courant et rejoignirent rapidement la voiture de leur aînée tout en souhaitant une bonne journée à leur mère qui riait doucement. Arthur fit un signe de la main à sa mère et sortie à son tour de la maison. Il conduit tranquillement, tout en écoutant ses frangines blablater sur les derniers potins concernant la célébrité à la mode en ce moment. C'était incroyable comme ses cadettes pouvaient passer leur temps à jacter. Elles n'arrêtaient jamais et cela était vraiment épuisant à la longue.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin sur le parking du lycée, Arthur remarqua tout de suite la blondinette qui descendait d'une magnifique porche noire. Son pick-up à côté faisait ridicule, mais le jeune homme n'en changerait pour rien au monde. Sortant rapidement de la voiture, il laissa Ashley et Christie partirent de leur côté et se dépêcha de rattraper la propriétaire de la porche. Il avait déjà repérer la demoiselle. Elle passait plusieurs fois par semaine en courant dans sa rue et il l'avait naturellement croisé dans les couloirs du lycée. Il devait absolument lui parler. Une fois qu'il fut arrêter à sa hauteur, il lui posa doucement la main sur l'épaule pour lui indiquer qu'il se trouvait derrière elle. Lorsqu'elle se retourna pour lui faire face, le jeune homme lui sourit et déclara:


« Salut! Je m'appelle Arthur Stevenson. Je t'ai vu passer plusieurs fois devant chez moi en faisant ton jogging. Et puis si je me souviens bien, tu discutais avec mon frère lors de la sélection de basket. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-dark2010.votreforumgratuit.com/t230-arthur-stevenso

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 32
Localisation : Pas là où l'on l'attend

MessageSujet: Re: Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)   Mer 26 Jan - 19:18

Kate était totalement perdue dans ses pensées. Elle était entrain de se dire qu'elle devait appeler Emy et Jessy après les cours. Ces deux meilleures amies lui manquaient terriblement et depuis son arrivée à Dullnesdale, les trois adolescentes s'appelaient tous les soirs après les cours pour se raconter leur journée. Elle se demandait se qu'elle pourrait bien leur dire encore aujourd'hui... Il n'y avait tellement rien de palpitant qui lui était arrivé depuis qu'elle avait débarqué quelques mois auparavant. Elle commençait à s'ennuyer ferme et sa morosité risquait de se transformer en dépression si elle ne réagissait pas. On pouvait pas dire qu'elle ne s'était pas fait d'amis... Mais cela n'avait rien à voir avec le cercle d'amis qu'elle avait au Texas.

Lorsque Kate senti une main sur son épaule, elle redescendit sur Terre en sursautant. Elle se retournant, pensant voir l'un des frères Reabons. Cependant elle fut surprise de voir un de ses camarades qu'elle avait déjà croisé mais sans jamais lui parler. Elle esquissa un sourire et se souvient de son frère uniquement lorsqu'il en parla. Elle esquissa un sourire, se souvenant des paroles de James juste après les sélections. Il avait été impressionné par la performance d'Arthur, tout comme le reste de l'équipe d'ailleurs.


« Enchantée Arthur. Moi c'est Katelynn Henderson. Et ton frère s'appel Peter c'est cela? En revanche j'ignorais que mon parcourt de footing passait devant chez toi. »

Elle sourit une nouvelle fois à son camarade et l'observa. Ses yeux gris-bleus, sa chevelure blonde décoiffé, son petit sourire qui flottait sur son visage, sans parler de sa carrure d'athlète... Voilà qui n'était pas pour déplaire à Kate. Elle se mordilla doucement le coin inférieur de la lèvre avant de se rendre compte qu'elle était totalement entrain de le dévorer des yeux. La jeune fille secoua doucement la tête pour se remettre les idées en place et ajouta:

« On partage le même cours d'histoire si ma mémoire est bonne. Et d'ailleurs en parlant de cela, on va être en retard si on continu à trainer sur le parking. »

Katelynn réajusta son sac sur son épaule tout en continuant de regarder Arthur. Voilà qu'elle se mettait à fantasmer sur le stéréotype même du surfeur américain. Tout a fait le style qu'elle ne supportait pas en plus. Le genre de mec sur de lui, beau gosse et qui le sait, qui n'hésite pas à jouer de son physique pour changer de fille tous les quatre matins. Mais un petit quelque chose dans le regard de son interlocuteur lui disait qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Elle tourna les talons et prit la direction de l'entrée du lycée, avançant sans se presser tout de même, histoire de laisser le temps à Arthur le soin de la suivre si il le souhaitait ou pas.

Kate n'était pas du genre à jouer les allumeuses, mais elle aimait bien jouer de temps avec les mecs, surtout quand ils étaient mignons et sportifs comme Arthur. Sans s'arrêter d'avancer, elle jeta un coup d'œil par dessus son épaule et fit un léger signe de tête à son camarade afin qu'il la suive, le tout accompagné par un petit sourire en coin. Elle fit passer une de ses couettes derrière son épaule par un petit geste de la main. Elle pouvait être vraiment très aguicheuse quand elle le voulait, sans pour autant être comme toutes ses pétasses d'allumeuses. Tout était question de subtilité dans le jeu de séduction. Mais la ligne entre allumeuse et joueuse était très mince et se franchissait assez facilement. Ainsi donc, Katelynn marchait régulièrement sur la corde raide avec les garçons, mais elle ne dépassait jamais les limites et cessait le jeu dès qu'elle sentait que cela allait trop loin. Mais pour le moment, Arthur semblait réceptif car elle l'entendit lui emboiter le pas. Une petite lueur espiègle venait d'apparaitre dans son regard. Elle avait gagner la première partie du petit jeu qui venait de démarrer. Restait à voir comment son camarade allait lui relancer la balle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 24/01/2011
Localisation : Dans son Casino

JOUEUR .~. Vampire, patron de casino et chef du clan Stevenson
MessageSujet: Re: Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)   Jeu 27 Jan - 0:29

Arthur ne put que s'empêcher de sourire lorsque la petite blonde se retourna en lui souriant. Elle se présenta à son tour, sous le doux prénom de Katelynn. Plongeant son regard dans le sien, il ne put s'empêcher de penser que se prénom lui allait très bien. Elle se souvenait également de son frère. Rien de bien étonnant à cela. Toute personne ayant rencontrer Peter ne risquait pas de l'oublier de si tôt. Alors que la demoiselle le détaillait de la tête au pied, il en fit de même. Ses jolies couettes blondes lui encadrait délicatement le visage et ses yeux bleus étaient intelligemment mit en valeur par son maquillage discret. Ses vêtements lui allaient parfaitement bien et mettaient ses formes en valeurs sans pour autant être provocante.

Il ne put s'empêcher de continuer de sourire en se rendant compte que Katelynn secouait doucement la tête. Il se demandait bien se qu'elle pouvait avoir en tête. La réponse ne se fit pas tarder. Elle parla du cours d'histoire qu'ils partageaient. A peine eut elle finit de parler que Katelynn tourna les talons pour prendre le chemin du lycée. Elle l'aguicha un peu sans être provocatrice pour autant. Voilà le genre de fille qui plaisait à Arthur. Simple, sans prise de tête, mignonne, sportive et apparemment intelligente. Sans vraiment y réfléchir, il la suivit et la rattrapa en quelques pas.


« Hey, tu vas pas partir en me laissant comme cela tout de même. »

déclara-t-il en arrivant à sa hauteur. Arthur calqua son rythme sur celui de Katelynn. C'était rare, mais il arrivait parfois à Arthur ne savait pas trop quoi dire. Surtout que la demoiselle était plutôt du genre déconcertante. L'adolescent avait bien comprit qu'elle jouait avec lui et que le mieux qu'il puisse espérer obtenir c'était une amitié. Il était clair pour lui que la blondinette n'était pas du genre à demander plus. Le jeune homme se doutait qu'elle était de celle qui attendait que les choses se fassent et lui n'était pas actuellement dans l'objectif de se trouver une copine. Naturellement, il ne dirait pas non à une charmante demoiselle qui s'offrirait à lui, mais il n'irait pas les chercher lui même. Il n'avait pas le cœur à cela... Et son instinct lui disait que Kate ne cherchait pas se genre de relation non plus. Remarquez, jouer au chat et à la souris avec elle, sachant pertinemment qu'il n'y aurait jamais rien, n'était pas pour lui déplaire.

« Et à part aller en cours et faire du footing quatre fois par semaine, tu as d'autres passions dans la vie? »

Lui demanda-t-il sur le ton de la conversation. C'était là également le moyen d'apprendre à connaître sa camarade. Venant d'arriver ou presque, Arthur devait se faire de nouvelles relations et il avait là une occasion en or. Alors il n'allait pas laisser passer cette chance. Surtout pas avec une aussi charmante demoiselle. Il était flatteur pour lui d'avoir une aussi jolie fille dans son entourage. En tant que sportif accomplie, il savait très bien que la popularité que cela lui procurait attirait toujours un tas de personnes et il avait eut souvent du mal à distinguer si c'était par pur intérêt ou pour lui qu'on cherchait à devenir son ami. L'avantage d'être le petit nouveau c'est que cela lui permettait de faire le tri. Heureusement pour lui, il savait qu'il pouvait compter sur sa famille et puis sur Anava qui venait de réapparaitre dans sa vie. D'ailleurs l'adolescent pensait un peu trop à elle depuis qu'il l'avait retrouvé... Non pas qu'il n'aimait pas cela, mais il en était perturbé. Arthur était un séducteur et il n'avait jamais vraiment été amoureux. Enfin, jamais aucune fille n'avait autant hanté ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-dark2010.votreforumgratuit.com/t230-arthur-stevenso

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée qui démarre bien (Arthur Stevenson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Monter son stuff soi même
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée bien remplie
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Dark :: 
♦ Hors RPG ♦
 :: Archives :: RP
-